Droits culturels et pauvretés. Observer la honte | P. Patrice Meyer-Bisch

11 JUIN 2017 : CULTURE ET GRANDE PAUVRETÉ

Colloque de Cerisy | Communication de Patrice Meyer-Bisch – VIDÉO ci-dessous

 

Patrice Meyer-Bisch est Philosophe, président de l’Observatoire de la diversité et des droits culturels à l’ Université de Fribourg

 

« L’action culturelle est effectivement primordiale. Elle permet de poser la question de l’exclusion humaine d’une manière plus radicale que ne le fait l’accès au droit au logement, au travail, aux ressources ou à la santé. On pourrait penser que l’accès à ces autres droits devient inéluctable, lorsque le droit à la culture est reconnu. » Joseph Wresinski dans « Culture et grande pauvreté ».

Patrice Meyer-Bisch analyse cette approche qui considère la pauvreté et l’extrême pauvreté comme une violation des droits de l’homme ; plus spécialement les violations et les réalisations des droits culturels au sein de l’ensemble des droits de l’homme, selon le principe d’indivisibilité auquel Joseph Wresinski tenait beaucoup. Les droits culturels sont avant tout les droits de trouver, d’exprimer et de partager, les savoirs et désirs de savoirs qui sont au plus profond de soi. Comment valoriser, croiser et porter les savoirs les plus vulnérables, les témoins les plus révélateurs de la honte et de son endroit : la dignité ?
Patrice Meyer Bish nous fait réfléchir à partir de deux angles :
1) « Observer » la honte ;
2)  Les droits culturels et les savoirs de vulnérabilité.

VIDÉO DE LA CONFÉRENCE

Play with Vimeo

By clicking on the video you accept that Vimeo drop its cookies on your browser.

 

 

 

 

Un commentaire Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *