Noisy-le-Grand, 14 juillet 1956, le père Joseph Wresinski arrive au camp de Noisy-le-Grand

« C’est mon évêque qui m’envoya au camp de Noisy-le-Grand, dans la banlieue parisienne. J’y suis venu pour la première fois le 14 juillet 1956. Les familles que j’y rencontrais me rappelèrent la misère de ma mère. Les enfants qui m’assaillirent dès ce premier instant, c’étaient mes frères, c’était ma soeur, c’était moi, 40 ans plus tôt, rue Saint-Jacques à Angers.

Depuis, les familles de ce camp ont inspiré tout ce que j’ai entrepris pour leur libération. Elles m’ont saisi, elles m’ont habité, elles m’ont entraîné, elles m’ont poussé à créer avec elles le Mouvement. Elles se sont donné une identité en se forgeant un nom, celui de Quart Monde ».

 

© Photos ATD Quart Monde

Vous souhaitez ces photos en haute résolution ? Envoyez votre demande motivée au Centre Joseph Wresinski via le formulaire de contact.

 

Un commentaire Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *