Le temps presse…

« Le temps presse. Il est temps de comprendre qu’il n’est de fête qui ne soit la fête de tous ».

Il est temps de vouloir que la fête nous rassemble tous.

Qu’en la nuit de Noël, l’électricité soit enfin remise et qu’on puisse pour une fois éteindre la bougie.

Que la menace d’être chassé ne pèse plus sur nous parce qu’enfin les retards de loyers sont payés.

Il est temps que ne recommence plus la hantise de la faim des derniers jours du mois.

Qu’à nouveau les logis ne soient plus comme autrefois sans feu.

Sera-ce en ce temps-ci que l’homme ne sera plus au chômage non secouru, que les vestiaires gratuits n’habilleront plus les enfants, que les pauvres n’auront plus la honte d’aller mendier les abats, à la fin du marché, pour les mélanger au plat de pommes de terre ?

Le temps presse…

Est-il venu le temps où les pauvres n’auront plus peur et où la fête sera enfin vécue ?

in Feuille de Route n°s 58-61, septembre à décembre 1974.

Un commentaire Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *