On pense que c’est de sa faute

« …mais les autres citoyens pensent que celui qui est dans la misère, c’est de sa faute. Sa situation, c’est lui qui l’a voulu,  il n’a pas l’énergie ni  la volonté de s’en sortir ».

Play with YouTube

By clicking on the video you accept that YouTube drop its cookies on your browser.

Un commentaire Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *