Joseph Wresinski, anthropologue | A. Caillé

10 JUIN 2017 : VIOLENCE ET DON – REPENSER LES RELATIONS

Colloque de Cerisy | Communication de Alain Caillé – VIDÉO ci-dessous

Alain Caille est Sociologue et Fondateur de la Revue du MAUSS (Mouvement anti-utilitariste en sciences sociales).

Alain Caillé veut rendre sensible la proximité qui existe entre la démarche du père Joseph et celle de l’anthropologue, laïque et socialiste, Marcel Mauss, s’appuyant sur son Essai sur le don (1924).

Mauss montre que les sociétés premières ne reposent pas sur le marché, le troc, le donnant-donnant ou le contrat, mais sur ce qu’il appelle la triple obligation de donner, recevoir et rendre.

Ce qui fait basculer de la pauvreté dans la misère, ce n’est pas tant le manque des moyens matériels de subsistance que l’interdiction (plus forte que la simple impossibilité) qui est faite aux plus pauvres de donner. Ils se retrouvent alors hors de la communauté.
Mauss, parlant de l’obligation de donner, et Wresinski, de l’interdiction de donner, tous deux nous disent au bout du compte la même chose. L’Éssai sur le don atteste que les dons faits à ceux qui ne peuvent pas les rendre, annihilent ceux qui les reçoivent.

VIDÉO DE LA CONFÉRENCE

Play with Vimeo

By clicking on the video you accept that Vimeo drop its cookies on your browser.

 

Un commentaire Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *