La violence faite aux pauvres : un pays se met face à son histoire | M.R. Blunschi, N.Schenker

7 JUIN 2017 : LES EXCLUS DE LA CITÉ À LA RECHERCHE DE LEUR HISTOIRE

Colloque de Cerisy : communication de Marie-Rose Blunschi Ackermann et Nelly Schenker (Suisse) – VIDEO ci-dessous

 

Dès ses premières années au Camp de Noisy-le-Grand, le Mouvement ATD Quart Monde a été animé par la conviction que les causes de la pauvreté persistante étaient à chercher non pas dans les caractéristiques personnelles des individus qui la subissaient, ni dans leurs situations actuelles, mais dans leur histoire et dans l’histoire des sociétés qui continuaient à les exclure.

L’intervention de Marie-Rose Blunschi Ackermann et Nelly Schenker creuse le lien entre trois dimensions essentielles du combat du Mouvement (Bâtir l’identité du « peuple du quart monde » ; Défendre les droits de l’homme avec et à partir de ceux dont la situation d’extrême pauvreté en est une violation permanente ; Bâtir la paix avec ceux qui subissent la violence de la misère) à partir du contexte Suisse. Que signifie la réhabilitation des victimes de mesures de coercition à but d’assistance et de placements extrafamiliaux antérieures à 1981 pour la compréhension de l’histoire collective du refus de la misère ?

VIDÉO DE LA CONFÉRENCE

Play with Vimeo

By clicking on the video you accept that Vimeo drop its cookies on your browser.

Un commentaire Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *