Repenser l’histoire à partir des très pauvres | Table ronde 1 | Philippe Chanial

7 JUIN 2017 : LES EXCLUS DE LA CITÉ À LA RECHERCHE DE LEUR HISTOIRE

Colloque de Cerisy | Table ronde avec Philippe Chanial, Bonitta Benett et Michèle Grenot – vidéo ci-dessous

Animatrice : Axelle Brodiez

Philippe CHANIAL est sociologue, maître de conférence en sciences sociales et directeur du laboratoire CEEReV de l’Université de Caen.

 

Brève histoire critique de la bienfaisance et de la protection sociale à partir de la théorie du don, avec Mauss, Jaurès et Wresinski de Philippe Chanial

Cette communication se propose, en mobilisant la théorie du don, de tirer une leçon de l’histoire de la bienfaisance et de la protection sociale. « Donner aux pauvres » n’a de sens que si on ne les considère pas seulement comme des pauvres, inscrits, enfermés, dans une relation asymétrique d’assistance, pas seulement comme ceux qui ne font que recevoir, mais comme des sujets capables de donner à leur tour et de trouver leur place dans un espace collectif de dons réciproques.

Philippe Chanial développe, sous l’inspiration de Marcel Mauss, Jean Jaurès et Joseph Wresinski, deux exemples principaux, celui du don chrétien et ses ambivalences et tensions constitutives, puis celui du don solidaire, à travers l’invention des assurances sociales modernes pour conclure sur quelques enjeux contemporains.

VIDÉO DE LA CONFÉRENCE

Play with Vimeo

By clicking on the video you accept that Vimeo drop its cookies on your browser.

 

Un commentaire Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *