Le partage

Introduction du père Joseph Wresinski  lors d’une formation, le 27 décembre 1966, à Noisy-le-Grand, des membres des Clubs Science et Service (Cote d’archives FJW 1h1-6-1966). Ce texte  a été publié dans la Revue du MAUSS, 2016/1, n° 47, page 492 et suivantes.

« Quand on pense à un pauvre, est-ce que l’on pense à cela ? A ce que le pauvre que l’on a devant soi est pauvre, non pas parce qu’il manque de quelque chose pour lui-même, non pas parce qu’il manque de pain, non pas parce qu’il ne peut pas recevoir quelqu’un à sa table, et non pas parce qu’il n’a pas un honneur qui ne lui soit pas reconnu, mais parce qu’il ne peut pas donner, parce qu’il n’a rien à donner, parce qu’il n’a pas le pain pour donner, la table à laquelle il pourra recevoir quelqu’un…

Il est bien plus agréable et bien meilleur de donner que de recevoir. Recevoir, à la longue, devient une honte. Donner est toujours une promotion, parce que le don est un partage d’amour et d’honneur ».

Lire Télécharger
Un commentaire Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *