Le partage

Introduction du père Joseph Wresinski  lors d’une formation, le 27 décembre 1966, à Noisy-le-Grand, des membres des Clubs Science et Service (Cote d’archives FJW 1h1-6-1966). Ce texte  a été publié dans la Revue du MAUSS, 2016/1, n° 47, page 492 et suivantes.

« Quand on pense à un pauvre, est-ce que l’on pense à cela ? A ce que le pauvre que l’on a devant soi est pauvre, non pas parce qu’il manque de quelque chose pour lui-même, non pas parce qu’il manque de pain, non pas parce qu’il ne peut pas recevoir quelqu’un à sa table, et non pas parce qu’il n’a pas un honneur qui ne lui soit pas reconnu, mais parce qu’il ne peut pas donner, parce qu’il n’a rien à donner, parce qu’il n’a pas le pain pour donner, la table à laquelle il pourra recevoir quelqu’un…

Il est bien plus agréable et bien meilleur de donner que de recevoir. Recevoir, à la longue, devient une honte. Donner est toujours une promotion, parce que le don est un partage d’amour et d’honneur ».

Télécharger le texte complet ci-dessous

 

Lire Télécharger
Un commentaire Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *