Ils attendaient que je les fasse prier.

Entretien avec Aline Jauffret, France Catholique-Ecclesia, n°1763, 26 septembre 1980.

Le Père Joseph nous parlait la semaine dernière de son enfance à Angers et de ses quatre années de vie ouvrière à Nantes. Aujourd’hui, il retrace son expérience de prêtre qui le conduisit toujours – que ce fût chez les cheminots ou en milieu rural – vers les plus pauvres. Ces plus pauvres au service desquels il se consacra entièrement en arrivant au camp de Noisy-le-Grand, en 1956 : le Mouvement ATD Quart monde allait naître, immense espoir pour les sous-prolétaires, jusque-là « rayés de la carte ». Grande leçon pour les sociétés développées qui avaient « oublié » les plus pauvres dans leurs plans de progrès.

0277_09_03_22a
Célébration de la fête de Noël à la Cité du Soleil Levant à Herblay, Val d’Oise
Télécharger le texte intégral ci-dessous.
Lire Télécharger
Un commentaire Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *