Il ne suffit pas d’aimer

« Lorsque nous parlons avec des hommes de bien du service aux pauvres, nous entendons souvent ces paroles : « Il suffit d’aimer ».

Il est malaisé de réfuter cela et nous nous heurtons à   l’incompréhension si nous prétendons que, pour servir, il faut non seulement aimer mais aussi étudier, connaître ceux que nous disons servir. L’incompréhension va parfois jusqu’à la méfiance, lorsque nous prétendons en plus que notre connaissance doit être
systématique, que nous devons nous servir des sciences humaines et sociales pour connaître les pauvres comme nous le faisons pour connaître tous les autres hommes… »

Dans ce texte prononcé lors d’une Conférence publique à Versailles le 28 avril 1966 par le groupe des alliés du Mouvement de cette ville, en la salle de conférences de la mairie, le père Joseph Wresinski revient sur le rapport compliqué entre la science et la pauvreté. Comment faire pour que la science soit au service des pauvres et de la lutte contre la pauvreté ?.

Téléchargez le texte intégral ci-dessous.

Lire Télécharger
Un commentaire Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *