沒有家庭,無法傳承

沒有家庭,人無法承傳;沒有歷史,人無法發展他的意識;沒有工作,無法創造;沒有公民權,了無歸屬;沒有靈修,無法夢到天主。失去這一切,人仍然是人,但他存在、思考與生活的方式將無法融入他人的世界。他將變成一個孤獨者,那絕非人受造的目的。

失去家庭,人還是人,他也累積知識,擁有文化,但,那將是殘缺不全、零零碎碎的知識與文化,無法讓他在這個世界上找到一個位子,因為想要在塵世擁有一席之地,你得要認識自己的根,歸屬於一個家庭、認同一個生活圈。如果所謂的知識是 : 能夠藉以參與其他人之所為並參與他人之所是,那麼一個失去家庭的公民所累積的知識將派不上用場,甚至無法給自己造福。」

節譯自《文化與極端貧窮》(Culture et grande pauvreté),頁24-25,若瑟‧赫忍斯基着,第四世界出版社,2004年,巴黎。

法文原文: “Sans famille, l’homme ne peut transmettre, sans histoire, il ne peut développer sa conscience, sans travail, il ne peut créer, sans citoyenneté, il est sans appartenance, sans spiritualité, il ne peut que rêver de Dieu. Il sera toujours un homme, mais sa manière d’être, de penser et de vivre ne sera pas celle des autres. Il sera ce à quoi aucun homme n’est destiné : un solitaire.

Il sera un homme et il aura un savoir et même une culture, mais ce seront un savoir et une culture ébréchés, émiettés, qui ne lui permettront pas d’avoir une place dans le monde parce qu’il connaîtrait ses racines et qu’il se reconnaîtrait d’une famille, d’un milieu. Ce sera un savoir inutile, même à lui même – nous pouvons le dire enfin – si « savoir » veut dire : pouvoir participer à ce que font et sont les autres.”

0 comments 新增评论

发表评论

您的电子邮箱地址不会被公开。 必填项已用*标注